Wilis

Fiche technique

  • CM - Drame
  • Réalisation : Stanislas Marsil
  • Production: Hermano Prod
  • Mixage + S.Design: Fred Ambrosio
  • 26 min - HD - 2015
  • www.hermano-productions.fr

Catégories

SYNOPSIS

Mira, danseuse la nuit dans un club de striptease, ambitionne d’intégrer une compagnie de ballet classique pour laquelle elle prépare une audition. Seul obstacle à sa réussite, sa dépendance à la morphine…

A Propos

« Le titre Wilis fait référence au ballet Giselle composé par Adolphe Adam, sur lequel travaille Mira pour son audition. Dans le ballet en question, les Wilis sont ces fantômes de femmes qui errent dans les bois la nuit à la recherche d’hommes qu’elles envoûtent par leurs danses endiablées. 

Le personnage de Mira est donc en quelque sorte une wili urbaine qui, lassée de gagner sa vie en dansant pour les hommes la nuit, cherche son salut dans la danse classique. Sa toxicomanie constitue cependant un obstacle qu’elle va devoir surmonter afin de « regagner le monde des vivants ». 

C’est en lisant la nouvelle de Boulgakov, Morphine, qu’est née l’envie d’écrire un court-métrage dans lequel le personnage principal serait entraîné dans une spirale infernale liée à sa dépendance aux opiacés. Souhaitant traiter l’addiction comme une déchéance avant tout physique, j’ai choisi d’ancrer l’histoire de Wilis dans le milieu de la danse où le rapport au corps est omniprésent. Pour Mira, il est un outil dont elle est dépendante pour gagner sa vie et accéder à ses rêves de danseuse classique. Il constitue en quelque sorte sa garantie de survie et de réussite. 

Il me paraissait également intéressant d’un point de vue cinématographique de confronter les univers de la danse classique et du striptease, notamment à travers la manière dont ils mettent en scène les corps.  

Pour mettre en scène la descente aux enfers de Mira, je souhaite adopter une certaine retenue, sans avoir recours à des effets stylistiques trop appuyés. Je désire au contraire privilégier un style de réalisation épurée qui s’appuie sur des plans longs, tout en portant un grand soin à la composition des cadres.  Une attention particulière sera également accordée au design sonore et à la musique qui joueront un rôle prépondérant dans la narration. »  (Stanislas Marsil)

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *